Quelle est la procédure à faire pour changer d’adresse sur sa carte grise ?

carte grise

Chaque véhicule immatriculé, qu’il s’agisse d’une petite voiture, d’une berline, d’une voiture sans permis, d’une camionnette, d’un scooter ou d’une moto, possède un document officiel appelé « carte grise », également connu sous le nom de certificat d’immatriculation. Le certificat d’immatriculation contient des informations sur le véhicule et le nom du propriétaire ou du copropriétaire. L’adresse du propriétaire est alors indiquée dans la case C3 du document d’enregistrement. Il s’agit d’une information très importante. Il est donc important de comprendre pourquoi l’adresse figurant sur le certificat d’immatriculation doit être modifiée.

 

Quand l’adresse figurant sur la carte grise doit-elle être modifiée ?

 

Le ministère de l’intérieur doit être informé d’un changement d’adresse par le propriétaire du véhicule, qu’il s’agisse d’un particulier, d’une société ou d’une organisation (article R322-7 du code de la route).

 

Il y a changement d’adresse lorsqu’une entité juridique déplace ou modifie son siège social dans la même ville, une ville voisine, un autre quartier ou une autre région. Que se passe-t-il si vous déménagez à l’étranger, mais que vous gardez votre adresse en France ? Si le propriétaire emmène la voiture avec lui, celle-ci doit être immatriculée à l’étranger. En revanche, les propriétaires qui souhaitent laisser leur voiture en France peuvent la céder à un tiers. Dans ce cas, les certificats d’enregistrement seront modifiés afin que les parties soient inscrites en tant que copropriétaires. Dans ce cas, l’adresse du copropriétaire sera l’adresse actuelle figurant dans la case C.3 du certificat d’immatriculation.

 

Outre le changement de résidence, une carte de changement d’adresse est également requise en cas de changement de nom d’une ville ou d’une municipalité ou de fusion de municipalités. Pour plus d’informations, cliquez sur lolivier.fr.

 

La raison du changement d’adresse obligatoire sur la carte grise est simple : si une infraction est constatée lors d’un contrôle routier ou d’un contrôle radar, l’amende est envoyée à l’adresse figurant sur le certificat d’immatriculation du véhicule en infraction.

 

Comment modifier l’adresse sur le certificat d’immatriculation d’un véhicule ?

 

La carte grise, également appelée certificat d’immatriculation, est un document de police. Le document doit contenir des informations actualisées, notamment l’adresse du propriétaire principal. Cette adresse est décrite dans la section C3.

 

L’article R322-7 du Code de la route est sans ambiguïté. Selon ce texte, le propriétaire du véhicule doit en informer le ministère de l’intérieur dans un délai d’un mois.

 

– Si le véhicule appartient à un particulier, il s’agit d’un changement de résidence.

 

– Si le véhicule appartient à une société, une notification de changement ou de transfert d’immatriculation est requise.

 

Depuis 2017, il n’est plus possible de signaler un changement d’adresse sur le certificat d’enregistrement au siège du comté ou du district. Cependant, il existe trois façons différentes de procéder.

 

– Les plateformes agréées : il existe également des professionnels agréés par le ministère de l’Intérieur pour effectuer la procédure. En particulier, Guichet Carte Grise vous permet d’enregistrer votre changement d’adresse en ligne.

 

– Service téléphonique public : les organismes publics ont mis en place des services téléphoniques qui vous permettent d’envoyer votre changement d’adresse en ligne à divers organismes tels que la poste, la CAF, l’assurance maladie, etc.

 

– Site de l’ANTS : si vous avez créé un compte, vous pouvez également modifier l’adresse figurant sur votre carte d’immatriculation sur la plateforme de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés.

 

Lorsqu’un conducteur se présente pour un contrôle, il doit présenter divers documents relatifs au véhicule, dont la carte de contrôle.

 

Si l’adresse du propriétaire n’a pas été changée après un mois, il s’agit d’une infraction. La peine est une amende de 4ème degré.

 

La procédure de changement d’adresse : selon le type de document d’enregistrement

La procédure de changement d’adresse dépend du type de document d’enregistrement – cela appartiendra bientôt au passé, car à partir de 2021, un nouveau modèle de document d’enregistrement sera obligatoire pour tous.

Le véhicule est-il enregistré dans le système AB-123-CD, SIV (Système d’immatriculation des véhicules) ? Si tel est le cas, la procédure est gratuite et relativement simple. Pour modifier l’adresse figurant sur votre certificat d’immatriculation, il vous suffit de fournir un justificatif de domicile. Vous recevrez alors une étiquette à coller sur l’ancienne adresse.

Utilisez-vous l’ancien format 123-AB-01, FNI ? Si vous déménagez, vous devrez demander une nouvelle immatriculation – car lorsque vous passez au format SIV, l’ancien numéro d’immatriculation change et vous devrez changer la plaque d’immatriculation en conséquence. Vous aurez besoin de votre certificat d’enregistrement actuel, d’un justificatif de domicile et d’un relevé bancaire (pour couvrir le coût du nouvel enregistrement). En revanche, vous ne devez payer que la livraison du nouveau certificat d’immatriculation (2,76 euros).

Cas particulier : si vous enregistrez un quatrième changement d’adresse après avoir reçu votre plaque d’immatriculation SIV, vous devrez demander un nouveau certificat d’immatriculation. Dans ce cas, des frais de port seront facturés. Toutefois, après le cinquième, sixième ou septième déménagement, vous pouvez refaire une demande pour obtenir un badge gratuit.

Changement d’adresse : émission d’une nouvelle carte grise

Vous recevrez un autocollant lorsque vous effectuerez votre changement d’adresse. Celle-ci doit être inscrite dans la section C3 du certificat d’immatriculation (où figure l’adresse du propriétaire).

Toutefois, vous recevrez un nouveau certificat d’immatriculation dans deux cas

Quatrièmement, sur un changement d’adresse.

Si le véhicule est toujours immatriculé sous l’ancien système d’immatriculation.

En 2009. Le SIV (Système d’Immatriculation des Véhicules) a été remplacé par le FNI (Fichier National des Immatriculations), qui ne pouvait plus faire face à la dématérialisation des procédures administratives et à l’augmentation du nombre de véhicules en circulation. Les véhicules immatriculés dans le cadre de l’ancien système avaient un numéro d’immatriculation officiel composé de trois et deux chiffres, alors que dans le cadre du nouveau système, le numéro d’immatriculation est composé de deux chiffres, trois chiffres et deux chiffres. Le changement d’adresse permet de faire passer les voitures, les camions et les deux-roues de l’ancien au nouveau système. En plus du nouveau certificat d’immatriculation, une nouvelle plaque d’immatriculation doit également être installée. Le prix de ces plaques montées sur les véhicules varie de moins de 10 euros à plus de 60 euros pour une plaque artisanale en aluminium et une plaque en plexiglas résistante aux chocs et aux UV montée dans un garage.

L’émission de nouveaux certificats d’immatriculation est soumise à une taxe de 2,76 €, qui peut être payée par carte de crédit via le site web de l’ANTS.

Location de voitures entre particuliers : comment ça se passe ?
Quelle est la différence entre l’assurance responsabilité civile et l’assurance tous risques ?