Publié le : 18 novembre 20226 mins de lecture

Plus qu’une tendance, cela fait longtemps que le Wing foil a envahi nos espaces de loisir nautique. Un sport qui garantit de l’adrénaline à l’état pur, l’équipement de Wing foil a tout pour vous emmener loin dans les airs, au-dessus des vagues. Entre autres, le secret est de savoir utiliser chaque partie qui compose le pack, à savoir : la planche, le foil et la Wing.

Des notions à savoir sur le wing foil

Aussi connu sous le nom de wingsurf, le wing foil consiste à rouler sur une planche de foil et à tenir une poignée attachée à une aile placée face au vent. Il s’agit donc d’une variante de la planche à voile, du paddle ou du kitesurf. Parce qu’ils ont plus ou moins le même concept. Le Wing Foil est différent en ce sens que ses planches de foil sont soulevées hors de l’eau grâce aux hydrofoils. Ce dernier permet au foil de s’élever au-dessus de la surface de l’eau et de s’équilibrer hors de la mer à une certaine vitesse. À l’origine, le wing foil s’inspirait du snowboard. Au bout d’un moment, les amateurs de sports nautiques essaient de voir si cette pratique peut se faire sur l’eau. D’où ce surf. Cependant, le wing foil existe depuis des années, mais il est plus lourd et plus difficile à travailler. Cela a maintenant été amélioré pour le rendre plus facile à utiliser. Le Wing Foil est très apprécié des gens, car il convient à tous les niveaux. Surtout, il ne néglige pas une bonne condition physique. Pour en avoir plus d’informations sur ce sujet, veuillez cliquer ici srokacompany.com

Comment faire pour maîtriser les bases avec une planche ?

Bien évidemment, la planche est un élément essentiel dans le pack wing foil pour débutant. Comme pour le surf, la planche permet également de flotter sur l’eau en Wing foil. Pour un débutant, il n’est jamais évident de démarrer directement avec un waterstart en bonne et due forme. Les moniteurs conseillent toujours un démarrage à plan ventre, puis sur les genoux avant de vraiment se tenir debout et dompter les vagues. Vous l’aurez compris, il vous faudra donc une planche assez large pour avoir assez d’espace avec tous ces mouvements. En règle générale, il faut choisir une planche de matériel wing foil dont le volume surpasse votre poids corporel. Le standard va dans les 100 L pour un classique. Savoir monter la planche fait partie des bases pour progresser dans ce sport nautique.

Optimisez vos sauts avec le foil

Dans le Wing foil, il y a la « Wing » et puis le « foil ». Chacune de ces deux parties a un rôle déterminant dans les sauts de haut vol lorsque vous défiez les grandes vagues. Entre autres, le foil garanti plus de vitesse et donc, plus de détente pour vous propulser plus haut dans les airs. Retenez que la surface idéale de l’aile doit se trouver entre 1 200 cm2 et 1 800 cm2. Au-delà de ce standard, il ne sera plus une résistance à l’air qu’un accélérateur et vous ralentira. Quant au mât, il n’y a pas de longueur parfaite, les tailles classiques feront l’affaire. Faites tout de même attention au matériau du mât de votre pack wing foil : dans les zones où il y a beaucoup de vent, optez pour un mât plus rigide tandis qu’il faut choisir un mât plus léger dans les zones auxquelles il y a moins de courant (histoire d’alléger l’ensemble de l’équipement une fois sur les vagues).

Maîtrisez la Wing pour un bon envol

À l’instar de la planche à voile, la Wing n’est autre que l’âme même du Wing foil lorsque vous pratiquez ce sport. En effet, elle génère une force de traction qui vous permet, à la fois, d’être propulsé et de contrôler votre matériel wing foil une fois lancé sur les vagues. Aussi, le positionnement des jambes et la manière dont vous manipulez la Wing influent beaucoup sur le pack wing foil en entier. Retenez qu’il ne faut jamais la tirer vers l’arrière au risque de vous paralyser au beau milieu de la mer. Au contraire, ce sont les pieds qu’il faut reculer de manière à optimiser le vent de face et à avoir un meilleur envol. Un positionnement des jambes un peu trop sur les côtés va déstabiliser le Wing foil et retarder votre décollage. En outre, il faudra s’entraîner à bien jouer sur votre poids et sur vos placements de jambes une fois lancé.

Utiliser un Wing foil de la bonne manière implique de savoir utiliser toutes ses parties clefs. L’adrénaline que procure un simple envol en Wing foil est une sensation sans pareille. Aussi, plus on monte haut, plus cela est mieux ! Utilisez la planche pour flotter, profitez du fol pour vous propulser et jouer avec la Wing pour bien équilibrer le tout. Pour un meilleur apprentissage, n’hésitez pas à demander conseil auprès des boutiques professionnelles de Wing foil.