Comment fonctionne la fiscalité LMNP ?

LMNP

L’investissement dans l’immobilier locatif LMNP consiste à faire l’acquisition d’un logement dans le but de le mettre en location pour toucher des revenus supplémentaires. Parfois, le fait d’investir dans ce domaine peut être intéressant car il permet de profiter de certains avantages fiscaux. Comment fonctionne donc la fiscalite lmnp ?

Qu’entend-on par statut LMNP ?

Le statut LMNP a pour principal objectif d’octroyer un cadre fiscal très attractif à tous les investisseurs dans le locatif meublé. Autrement dit, cette lmnp fiscalite permet au loueur de produire un supplément de revenus. Dans la plupart du temps, ce type d’investissement est parfait pour les personnes retraitées. Qui peut donc bénéficier d’un statut LMNP ? Sans nul doute, tous les individus qui vivent dans l’Hexagone peuvent accéder à ce genre d’investissement locatif. Toutefois, la législation française met en place une liste bien précise des meubles qui doivent être présents dans la propriété. Ainsi, un loueur qui n’arrive pas à meubler son bien conformément à la loi ne bénéficiera pas de ce statut. Dans le cas où vous chercheriez à vous lancer dans le LMNP, sachez que ce système vous offre certains avantages fiscaux tels que : le régime réel d’imposition et le régime micro-BIC. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.investissement-lmnp.fr.

LMNP : régime réel d’imposition

À certains moments, si vous voulez investir dans le LMNP, il est conseillé de recourir aux services d’un spécialiste en matière de fiscalite lmnp ou aux services d’un expert-comptable. En effet, les modalités de déclarations des revenus locatifs sont quelque peu complexes. D’abord, il convient de noter que le régime réel d’imposition est avantageux pour les propriétaires LMNP. Cette formule est avant tout intéressante du fait qu’il permet, dans certaines circonstances, de ne pas verser d’impôt. De plus, le régime réel autorise le loueur meublé non professionnel à prélever à partir des loyers les frais qu’il a payés avant de régler sa fiscalité. Sans oublier que le propriétaire a la possibilité de déduire l’amortissement de la propriété et des mobiliers avant d’imposer ses revenus locatifs. Dans ces conditions, il est dans l’obligation de déclarer ses charges et de calculer l’amortissement. À titre d’exemple, un investisseur LMNP qui a fait l’acquisition d’une propriété valorisée à 80 000 €, peut la meubler pour 10 000 €. A la suite d’une évaluation ou d’un audit, l’expert-comptable déclare que l’amortissement de la propriété peut s’étaler sur 20 ans. En partant de cette expertise, la déduction est de 80 000/20 qui correspond à 4 000 € par an. Pour ce qui est des meubles, ceux-ci sont susceptibles d’avoir un amortissement de 5 ans. De ce fait, la déduction annuelle est de 2 000 € (10 000/5). En supposant que le loueur LMNP prélève une location annuelle de 15 000 € et s’acquitte de 750 € à titre d’intérêts d’emprunt, ainsi que de 1 500 € de redevance foncière, sa taxation au régime réel est : 15 000 – 7 500 – 2 000 – 1 500 – 750 = 3 250 €. Par conséquent, avec tous les rabattements, le service fiscal va baser son calcul d’imposition sur 3 250 €.

LMNP : régime d’imposition micro-BIC

Dans le cas où vous ne voulez pas faire appel à expert-comptable, vous êtes invité à opter pour le régime micro-BIC. Effectivement, ce type d’imposition reste la moins complexe pour un investissement en LMNP. L’application d’un abattement de 50 % est une des particularités du régime micro-BIC. Pour être un peu plus précis, la direction fiscale fixe une déduction de 50 % sur les revenus locatifs avant d’évaluer l’impôt. Cela revient à dire que seulement 50 % des mensualités prélevées par l’investisseur en LMNP demeureront imposables. En guise d’illustration, un loueur en LMNP qui reçoit 8 000 € de revenus locatifs annuels ne sera taxé que sur 4 000 €. En admettant que sa tranche d’imposition soit de 14 %, la taxe sur le revenu locatif de ce loueur monte à 560 €. Parallèlement, les prélèvements sociaux équivalant à 17,2 % s’élèvent à 688 €. Par conséquent, l’investisseur en LMNP versera 1 248 € au service des impôts.

Comment avoir un site e-commerce performant ?
Combines pour trouver des sources de financement pour votre entreprise