Interview de Johana Taïnosso : voyage au cœur de l’âme et de ses mystères

Johana Taïnosso est une thérapeute de l’âme. Elle guide les personnes qui sont en quête de leur être intérieur et de leur conscience profonde. A travers des consultations et des ateliers, elle a développé de nombreuses méthodes d’accompagnement à l’éveil et de connexion aux énergies spirituelles. Faire le choix d’une démarche de redécouverte de soi aide à faire émerger un potentiel latent et à prendre la pleine mesure de notre mission d’âme. Ainsi, se déroule devant nous, le chemin de vie que nous avons à parcourir.

Johana Taïnosso a ouvert les portes de son cabinet à Vibrance Magazine pour un entretien exclusif.

Quel a été votre parcours ?

Il y a quelques années, je me suis sentie inspirée à développer mon intuition. Au début, je me suis intéressée et formée à différentes thérapies énergétiques. Je pensais ouvrir un cabinet qui proposerait uniquement ce type de soins. Puis, ma clairaudience et ma clairvoyance ont commencé à se déployer. J’entendais mes guides spirituels, je notais et suivais leurs conseils. Plus tard, j’ai commencé à être suffisamment disponible intérieurement pour communiquer avec les guides spirituels des autres, en recevant des messages auditifs et visuels à transmettre. A partir de ce moment là, j’ai souhaité proposer une combinaison d’outils et de ressources qui permettent à ceux qui le souhaitent d’aller à la rencontre d’eux-mêmes, en développant leur conscience intérieure.

Comment avez-vous décidé de vous consacrer à la voie de l’Eveil ? Quel regard portez-vous sur votre métier de thérapeute ?

Un jour j’ai ressenti, au plus profond de moi, que la voie de l’Eveil m’attirait et qu’il était temps que je parte à la découverte de moi-même spirituellement. Plus je me découvrais, plus j’avais envie d’accompagner les autres afin qu’ils se découvrent davantage eux aussi. C’est un tel cadeau d’amour de soi et une telle source d’épanouissement !
J’ai effectué un travail intérieur important pour exercer en tant que thérapeute. C’est finalement ce qui nous rend véritablement disponible pour accompagner les autres dans l’amour, la lumière, la compassion et la bienveillance. Etant donné que je me laisse guider par les guides spirituels de mes clients, chaque séance est personnalisée et adaptée en fonction de ce que mes clients ont besoin de recevoir et de comprendre, ici et maintenant.

En quoi consiste une « mission d’âme » ?

Une mission d’âme est la mission spirituelle que notre âme a souhaité venir mener sur Terre, lors de notre incarnation. Notre âme s’est fixé des buts, des objectifs, afin d’évoluer. Lorsque nous découvrons des éléments de notre mission d’âme, nous pouvons nous sentir soulagés car cela parle à notre cœur. Tout prend un sens pour nous puisque nous comprenons quelle est notre quête. Connaître notre mission d’âme nous permet de nous aligner et de nous sentir en phase avec nous-même. Nous pouvons avoir une mission d’âme différente à chaque incarnation. En cette période d’ouverture de conscience pour l’humanité, beaucoup d’entre nous ont des missions à mener afin d’aider les autres ou toute forme de vie. Il est donc important que chacun d’entre nous soit au courant de ce qu’il est venu accomplir.

Quels sont les moyens que nous pouvons mettre en œuvre pour trouver notre « mission » ?

Les informations relatives à notre mission sont gravées à l’intérieur de nous. Nous avons recours à différents moyens pour connaître notre mission : nous pouvons interroger notre âme, identifier des clés dans nos rêves, poser la question à nos guides spirituels, chercher des réponses dans des oracles appropriés… . Si nous éprouvons des difficultés à trouver par nous-même notre mission, nous pouvons faire appel à une personne clairaudiente et clairvoyante de confiance qui nous aidera, en nous transmettant des informations claires.

Quelle est votre définition du « chemin de vie » ?

Le chemin de vie, c’est la voie la plus rapide et la plus appropriée que nous empruntons, afin d’accomplir pleinement notre mission d’âme, dans les meilleures conditions possibles. Lorsque nous prenons connaissance de notre mission, notre chemin de vie se clarifie. Nous devenons plus à l’aise pour écarter les obstacles qui ralentissent notre réalisation et nous vivons les périodes de transition avec davantage d’aisance. En nous sentant inspirés et portés, nous attirons les situations et les personnes qui favorisent le bon déroulement de notre chemin de vie.

La notion de « chemin de vie » est également présente dans le domaine de la numérologie. En quoi ces deux approches se différencient-elles ?

La numérologie propose d’apporter à une personne des éléments clés de son chemin de vie en utilisant comme “support” les nombres associés à sa date de naissance.
Mon approche consiste à me connecter et à interroger l’âme et les guides spirituels de la personne, afin qu’ils me transmettent des informations sous forme auditive et visuelle.

Avons-nous notre libre-arbitre quant à l’exécution de ce chemin de vie ?

Nous avons toujours notre libre-arbitre, en toute circonstance. Nous sommes créateurs et maîtres de notre propre existence. Cependant, être alignés sur notre chemin de vie, nous rend plus paisibles intérieurement puisque c’est une réponse à ce que notre cœur et notre âme désirent véritablement. Il est dans notre intérêt d’essayer de réussir notre incarnation en vivant les expériences que nous avons souhaité venir vivre, à l’origine. Cela contribue fortement à notre bien-être, à notre évolution spirituelle et à notre authenticité.

Pourquoi certaines personnes peuvent-elles ignorer la voie à suivre pour accomplir leur chemin de vie ?

Il peut y avoir plusieurs raisons. Citons les plus fréquentes : certaines personnes peuvent ne pas avoir cherché à connaître la voie à suivre ; elles peuvent ne pas avoir entendu ou compris les clés et les signes qui leur ont été adressés; elles peuvent être fermées parce qu’elles craignent inconsciemment de se réaliser; elles peuvent penser qu’il n’existe pas de chemin de vie particulier pour elles ; elles peuvent ne pas oser être elles-mêmes ; elles peuvent tout simplement n’avoir jamais eu l’occasion de savoir que nous avons tous un chemin de vie, propre à chacun…

Comment pouvez-vous connaître le chemin de vie d’une personne qui vous est inconnue ?

Pour connaître le chemin de vie d’une personne, je me connecte à son âme ainsi qu’à ses guides spirituels. Je transmets ensuite à la personne les éléments de sa mission d’âme que je reçois sous forme auditive et visuelle. L’âme et les guides spirituels m’aident également à faire comprendre à une personne les peurs, les blocages et les freins qui l’empêchent d’être pleinement en phase avec son chemin de vie.

Pouvez-vous nous parler de « l’énergie des 7 rayons sacrés » que vous utilisez ?

Lorsque j’effectue une séance de « Mission d’âme et chemin de vie », elle se déroule en 3 phases : la transmission des informations reçues sur la mission d’âme à accomplir, la mise en évidence et le nettoyage des peurs, des blocages et des freins prêts à être libérés ici et maintenant, et enfin une harmonisation et une guérison énergétiques permettant à la personne de se sentir mieux et soutenue sur son chemin de vie. C’est lors de cette 3ème phase que j’utilise les 7 rayons sacrés pour les personnes qui le souhaitent. Ce sont des rayons qui favorisent la transformation et la régénération. Chaque rayon énergétique a une couleur et une particularité spécifique, en fonction de ses ondes et de son intensité vibratoire. Nous pouvons les utiliser seuls ou les combiner. Ils agissent à tous les niveaux de notre être : l’âme, le corps physique, les organes, les chakras, les cellules, les corps subtils, l’aura.
Chacun de nous peut les utiliser au quotidien pour soi et pour aider les autres. Si nous utilisons les rayons sacrés en thérapie pour une autre personne, il est important que la personne concernée nous ait donné son accord, en conscience.

Recommandez-vous une préparation particulière avant de participer à une séance de « Mission d’âme et chemin de vie » ?

En général, lors d’une séance à distance par téléphone, pour se relaxer dix minutes avant, je recommande de :

  • Se mettre dans un endroit calme
  • Se mettre dans une position confortable bras et jambes décroisés
  • Se couvrir si on en ressent le besoin
  • Fermer les yeux et respirer tranquillement à son rythme
  • Essayer d’apaiser et de raréfier les pensées provenant de son mental
  • Allumer une bougie, mettre de l’encens et écouter une musique douce si cela aide à se détendre
Interview de Sarah Fréchet Chardon : visions chamaniques
Interview de Loïc Hardouin : à la découverte du Reiki