Interview de Florence Rougelot : médium spirite et énergéticienne

Florence Rougelot est médium de naissance. Ce qui la distingue est son approche globale de la personne comme système énergétique. Ainsi, toute expérience, même négative, doit déboucher sur un questionnement et inciter à une prise de conscience qui elle seule, peut conduire à une évolution positive. Avec l’aide de ses Guides spirituels, Florence Rougelot aide ses consultants à avancer sur leur chemin de vie, dans la vérité et la lumière. Son accompagnement passe aussi bien par des conseils en voyance que par une harmonisation de l’énergie de la personne et de son environnement immédiat.

Florence, comment avez-vous pris conscience de vos facultés médiumniques ?

Cette prise de conscience n’a pas été immédiate. En effet , depuis mon enfance, j’avais des prémonitions, une sensibilité exacerbée, des malaises en face de certaines personnes ou dans certains lieux… Sans pour autant en comprendre la raison. J’étais en apprentissage, sans le savoir , me retrouvant dans le métro face à des personnes, dont ILS m’avaient, avant la scène, expliqué en clairaudience, ce qui allait se produire… J’ai vécu tant d’expériences de ce type , il m’est impossible de tout vous relater en quelques lignes… Simplement, j’ai vraiment compris au décès de mon père, j’avais 24 ans. J’ai ressenti son départ à distance et je dirais même qu’ILS m’ont permis de l’accompagner, puisque je me suis retrouvée « dans le tunnel » à monter avec lui… Jusqu’à atteindre « ce qui n’a pas de mots » pour être exprimé. Cette expérience m’a profondément transformée et je pense qu’à cet instant de Grâce , j’ai compris…

Vous faites des consultations de voyance. Etablissez-vous également des contacts avec l’au-delà ?

Lors des consultations, il arrive que des entités, personnes décédées viennent s’inviter, et glisser à mon oreille leur prénom, ce qu’elles souhaitent dire à leur proche… Mais je ne les appelle pas… En effet , les esprits sont des êtres comme vous et moi, sans leur enveloppe corporelle, mais ne sont pas des « objets » de curiosité. Je me dois de les respecter et de ne pas les « déranger », je les laisse donc faire. Le plus souvent, ils se manifestent à moi pendant la nuit, par le biais des rêves et je dois parfois contacter la famille ou la personne proche du décédé, afin de lui transmettre son message…. Tâche, très inconfortable pour moi parfois, il est vrai. Dans ce cas , je me connecte à mes Guides et je fais selon leur souhait.

Comment définiriez-vous les Guides qui vous accompagnent durant vos consultations de voyance ?

Je ne les définis pas , je les ressens. Ce ne sont pas toujours les mêmes. Lorsque je me connecte à Eux, je ressens un courant vibrant, des frissons, un grand sentiment d’Amour, la Lumière… Je sais qu’Ils sont là. Je me sens comme dans un état second, je suis là sans y être et ILS prennent la parole, c’est-à-dire que (la plupart du temps) je sens qu’ils parlent pour moi et je ne me souviens que très peu, de ce qu’il a été dit, par mots clés, ou phrases entières… Cela peut avoir pour conséquence d’interloquer le consultant car ce qui est dit va « droit au cœur ».

Mes guides, je les remercie chaque jour, pour leur Bonté qu’ils exercent auprès de nous, simples humains… Car leur parole est toujours saine, bienveillante, mais aussi parfois directe et dérangeante.

Comment se déroule une consultation de voyance avec vous ?

Pour commencer , je tiens à préciser que d’un consultant à l’autre , la consultation peut être très variable. Je fais référence à l’intervention ou non d’entité, les flashs visuels et auditifs… Les informations à communiquer sont variables elles aussi, c’est-à-dire que ce qui est communiqué est « essentiel » pour le consultant. Il arrive par exemple , que je ne puisse absolument pas répondre à une question portant sur un sujet précis alors que la consultation s’est déroulée tout à fait normalement, c’est à dire qu’il y aura eu réponses aux autre questionnements. C’est ainsi… Il faut bien comprendre que nous n’avons aucun pouvoir sur ces êtres qui nous répondent… Nous devons juste les remercier d’être présents parmi nous afin de nous aider de leur mieux à résoudre nos problématiques terrestres et matérialistes.

J’utilise comme support le Belline et le pendule et nous passons en revue les principaux domaines, sans poser de questions. Cela répond le plus souvent immédiatement à la problématique du consultant. Et nous affinons, si cela est nécessaire par des questions complémentaires. A cela s’ajoute ce que je reçois à mon oreille et qui souvent a pour conséquence de faire ouvrir les portes de la conscience et de l’inconscient à la personne que je reçois. Je considère avoir fini mon « travail » quand la personne s’en va avec le sourire, calme, apaisée et pleine d’espoir… C’est une belle récompense pour moi.

Pourquoi le choix de l’Oracle de Belline plutôt qu’un autre support divinatoire lors de vos consultations de voyance ?

Ce jeu a une valeur affective pour moi… C’est le jeu qu’utilisait mon grand-père et je l’utilise depuis mes 16 ans.

Vous recommandez les livres d’Allan Kardec sur votre site internet. Quelle influence ont eu ses écrits sur votre médiumnité ?

Je pense que ça n’a pas influencé ma médiumnité. En revanche, cela m’a permis de mieux comprendre ce que nous sommes, ce que nous vivons, ce que nous sommes amenés à développer pendant notre vie terrestre. Cela m’a aidée à supporter ce que je considérais parfois comme injuste. Ces écrits apportent une prise de conscience extraordinaire sur le fait que nous ne sommes JAMAIS seuls et que la mort n’existe pas. Ce qui amène à la certitude que nous ne sommes JAMAIS séparés définitivement de nos proches et êtres chers…

Avez-vous la perception d’un monde en mutation du point de vue énergétique ?

Oui tout à fait. Pour que le Bien puisse transmuter le Mal, il faut que l’abcès soit visible et que la guérison de notre monde devienne indispensable à notre survie… Que l’être humain comprenne enfin ses erreurs même si cela doit se faire dans la douleur, c’est un mal nécessaire. Les énergies noires se libèrent donc, de plus en plus, en atteignant, par la matérialisation sous diverses formes, tous les domaines terrestres à un niveau global, planétaire, mais aussi individuel.

Voici un message de mes guides, reçu en janvier 2010 :

Le compte à rebours a commencé. Il vous faudra être suffisamment forts pour résister à l’impact du crash de l’Antimatière.

Vous arrive-t-il de capter des événements qui ont lieu à l’échelle planétaire ?

Oui , cela m’arrive. On me communique des évènements par le biais des rêves, le plus souvent.

Vous proposez également un travail sur le rééquilibrage des énergies de la personne et de l’habitat. En quoi cela consiste-t-il ?

Certaines personnes sont très réceptives aux différentes sortes d’ondes, avec ou sans conscience de cela. Ces ondes finissent par perturber l’équilibre général de la personne. Cela prend différentes formes, en fonction de l’origine première de ces ondes négatives et les conséquences sur la santé physique et / ou émotionnelle peuvent être néfastes. En fonction de la gravité, elles peut conduire à la mort.

Je suis à même d’aider les personnes qui souffrent de ce genre de problème, car j’ai été, dans le passé, confrontée à ce genre de phénomènes, que je sais reconnaître parfaitement, car ayant été sauvée In Extremis par mes Guides… Ils m’ont donc formée à cela et je dois bien avouer que je n’ai pas tout de suite apprécié ce« don » très particulier. Mais comme toujours, je me soumets à la Grâce de Dieu . Mon travail donc consiste à transmuter les énergies sombres en Lumière, que ce soit directement sur les personnes ou les animaux , ainsi que les lieux d’habitation ou les commerces ou tout autre lieu…

Cela permet de débloquer de nombreuses situations, afin que la personne puisse retrouver son véritable chemin. Je précise cependant que parfois, ILS m’interdisent formellement d’intervenir car cela fait partie du chemin de vie de la personne et qu’elle doit encore « apprendre », « comprendre « avant d’être libérée. Le plus souvent, mon travail se fait à distance, sur photo. Il en va de même pour les soins énergétiques.

Quel livre emporteriez-vous sur une île déserte ?

Sans hésitation , le « Le livre des anges (rêves-signes-méditation)» de Kaya et Christine Muller car il contient à lui seul, tout ce qui doit amener l’être humain à développer ses vertus et qualités, dans l’Unique but de se rapprocher de Dieu.

Votre citation favorite ?

« Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse … »

Interview de Johana Taïnosso : voyage au cœur de l’âme et de ses mystères
Interview de Sarah Fréchet Chardon : visions chamaniques